Edmond

Updated: Nov 17, 2019

Théâtre du Palais Royal , Paris

Alexis Michalik






Décembre 1897, Paris. Edmond Rostand n’a pas encore trente ans mais déjà deux enfants et beaucoup d’angoisses. Il n’a rien écrit depuis deux ans. En désespoir de cause, il propose au grand Constant Coquelin une pièce nouvelle, une comédie héroïque, en vers, pour les fêtes. Seul souci : elle n’est pas encore écrite. Faisant fi de caprices des actrices, des exigences de ses producteurs corses, de la jalousie de sa femme, des histoires de coeur de son meilleur ami et du manque d’enthousiasme de l’ensemble de son entourage, Edmond se met à écrire cette pièce à laquelle personne ne croit. Pour l’instant, il n’a que le titre : Cyrano de Bergerac.






Je ne me souviens pas d'avoir jamais vu une représentation de l'histoire de Cyrano sans en profiter. C'est peut-être l'histoire d'amour la plus douce et fascinante. Cette fois aussi, c'était fantastique. Moderne, dynamique, frais, nous avons beaucoup apprécié,